Comment améliorer sa prise de décision quand on doute ?

par | Avr 28, 2021

Inscris toi à la newsletter et reçois gratuitement le kit de démarrage du surdoué et facilite ta prise de décision : Télécharge la formation ici.

J’ai lu dans un article qu’un humain prend en moyenne 35 000 décisions par jour. Je vous laisse imaginer ce que représente la prise de décision chez les surdoués…

Le chiffre peut paraitre étonnant. Pourtant quand on y regarde de plus près, on se rend compte que beaucoup de prise de décisions sont faites de manière inconsciente.

  • Quoi manger, quelle quantité, à quelle vitesse ?
  • Ou le fait d’aller travailler, quel chemin prendre pour y aller, à quelle vitesse ? Quand accélérer et freiner ?

Dans cette vidéo et article, on va s’intéresser aux décisions qui comptent. Celles qui font douter et vous empêchent parfois dormir la nuit.

Si aujourd’hui vous avez l’impression que des décisions sont difficiles à prendre parce que vous avez peur de vous planter alors cette vidéo va vous aider grâce à une stratégie hyper simple mais super efficace pour prendre de bonnes décisions.

C’est parti !

La vidéo ici

La prise de décision tout le temps…

 

35 000 décisions par jour. C’est énorme ! Et là, je dis merci à la routine parce que ça évite un joyeux mal de tête. Imaginez vous analyser chacune de vos décisions.

D’ailleurs vous êtes en train d’en prendre une en ce moment.

Est ce que je regarde la fin de la vidéo ou je lis l’article ? Ou j’avance un peu… ou je télécharge le kit de démarrage du surdoué. Tout ce qu’il faut savoir pour bien débuter avec la douance?

Pfffiou c’est épuisant !

Concrètement, les décisions dont nous nous rappelons sont celles qui ont un enjeu ou des conséquences importantes à nos yeux. Des choix difficiles en soi.

Est-ce que vous pouvez me dire précisément le menu de chacun de vos repas de la semaine ?

Si en revanche, je vous demande quelle est la dernière grande décision que vous avez prise et même si elle date d’il y a 6 mois. Je suis persuadé que vous vous souviendrez du contexte, du lieu, de vos sensations.

Et vous savez pourquoi ?

Plus encore que des enjeux rationnels, ce qui a marqué ce moment, c’est l’impact émotionnel de votre décision.

Si vous avez plus de 30 ans, j’imagine que vous vous souvenez plus facilement de votre dernier chagrin d’amour plutôt que du moment où vous avez signer votre premier contrat de travail ?

Il y a au fond un même fonctionnement cognitif et intellectuel dans ces prises de décisions. Ce qui les rends différentes et plus difficiles, c’est le poids de vos émotions et de votre incertitude.

Je vous laisse imaginer la cacophonie dans la tête et le cœur d’un surdoué hypersensible et hyper arborescent… 

Finalement ce qui compte pour vous, que vous vous soyez surdoué ou non c’est d’avoir la sensation d’avoir pris la bonne décision. D’avoir fait le bon choix.

 

Pourquoi c’est difficile de choisir ?

Tout simplement parce que cela implique un enjeu, un besoin essentiel à vos yeux.

Si la prise de décision est difficile, c’est parce que le doute est toujours là. Et comme vous n’avez pas la réponse. Votre cerveau se met en route. Il intègre des données. Il se projette. Imagine les problèmes et les avantages que présentent chaque choix.

La pensée arborescente dans toute sa splendeur.

C’est tout à fait humain de s’interroger sur la portée directe de ses décisions. Toutefois, là où le surdoué se démarque, c’est de chercher à voir plus loin que le bout de son nez. De tenter de trouver des réponses sur des enjeux secondaires ou tertiaires.

L’arborescence devient exponentielle et les questions se multiplient d’autant plus. Le cerveau est à plein régime. Pensez un instant à l’état de votre cerveau si plusieurs décisions importantes doivent être prises en même temps ?

On peut rapidement être épuisé et se sentir noyé.

Et le pire dans tout ça, c’est que les conséquences sont encore à ce jour inconnue à vos yeux car vous n’avez pas encore pu expérimenter en vrai l’impact de votre décision.

C’est encore plus compliqué quand vous ressentez une dissonance cognitive. Vous savez ce moment où votre tête vous dit oui et votre cœur non. Ou inversement.

Le cœur contre la raison. L’émotion face au pragmatisme. La spontanéité opposée à la réflexion.

Un débat insoluble où chacune de vos parts intérieures va débattre et tenter de s’imposer dans votre prise de décision.

La peur de la prise de décision

Vous savez le plus dur avec les décisions, ce n’est pas de les prendre. C’est de les mettre en application. C’est votre premier pas dans l’inconnu.

Dans notre exemple, prendre la décision de quitter la personne, ce n’est pas la même chose que de quitter la personne. Et entre ces deux décisions, c’est un moment de flottement.

Peu importe le dilemme auquel vous faîtes face. Vous allez devoir prendre une décision. Aujourd’hui ou demain. Et plus vous attendrez de la prendre et plus elle deviendra urgente. Plus, vous êtes pressés par l’urgence et plus vous serez stressés. Et le stress n’est jamais bon conseiller.

En revanche, si vous ne savez toujours pas quelle décision prendre, vous serez peut-être tenté de demander l’avis de vos proches. Chacun vous répondra sincèrement avec ses valeurs. Mais c’est un flot d’informations qui nécessitera encore de la réflexion, du temps et encore une fois de l’urgence.

Enfin, ne pas prendre de décision, c’est entretenir votre dissonance cognitive. C’est continuer à être tiraillé entre le cœur et la raison. C’est un poids qui écrase le quotidien.

Alors comment faire pour prendre la bonne décision sans douter ?

Comment bien décider quand on est surdoué ?

La méthode rationnelle

Même si ne crois pas à la méthode miracle, je suis en revanche convaincu que cette stratégie va vous permettre de limiter la casse et éviter de prendre une décision qui ne vous ressemble pas du tout.

Pour cette stratégie, on va s’appuyer sur 3 piliers. Le premier rationnel, le deuxième émotionnel et le troisième affectif. Et pour illustrer cette stratégie, on va prendre un dilemme simple. Mer ou montagne pour les vacances ?

Pour le premier pilier, il va faire appel à votre rationalité. La voix de la raison en soi. L’objectif ici va être de lister les avantages qu’ont chacune des deux destinations dans un tableau.

  • La montagne c’est plus calme moi qui a besoin de repos
  • La plage c’est plus près de la maison.
  • La plage c’est plus facile pour amuser les enfants.
  • La randonnée est plus agréable en montagne

Bref, vous agrémentez vos deux colonnes de tous les avantages en les notant sur 5. 5 étant la meilleure note et 1 la pire.

Vous additionnez chacune des colonnes. Félicitations, vous avez réussi à faire un choix rationnel !

 

La méthode émotionnelle

Mais comme nous l’avons vu un peu plus tôt, il n’y a pas que la raison. Il y a aussi le cœur. C’est le deuxième pilier.

Ce que je vous propose c’est de mettre dans un réceptacle deux papiers. Sur chacun d’eux, vous indiquez mer ou plage.

Vous tirez au sort sans regarder la réponse. Et à ce moment, je vous invite à entrer authentiquement en contact avec vos émotions. Percevoir autant les sensations corporelles que votre intuition.

Si pendant ce temps de recentrage, vous entendez clairement une petite voix qui espère une destination. C’est votre ressenti émotionnel qui s’exprime. C’est votre choix émotionnel qui vient de parler consciemment.

Si à ce moment choix conscient et émotionnel sont sur la même longueur d’onde alors la prise de décision devient tout de suite plus claire et plus simple.

 

La méthode affective

En revanche si vous n’arrivez toujours pas à prendre une décision vient le pilier affectif.  Comment ça marche ? C’est très simple.

C’est une simple question à se poser et qui fait pour moi en tout cas très souvent la différence. Qui me permet en quelque sorte d’être aligné avec mes valeurs et mes besoins. La voilà …

Si tu devais conseiller ton ou ta meilleure amie, quelle décision lui dirais tu de prendre ?

Pourquoi c’est important et efficace ? Parce que derrière cette réponse, ce sont toutes vos valeurs, vos besoins qui s’expriment sans avoir peur des conséquences. Des conséquences qui vous sont à ce moment-là inconnues, je vous le rappelle.

Pour moi c’est la synthèse parfaite entre intuition et raison. C’est la voix parfois du compromis.

Pour résumer

Ce qui est important de retenir de cette capsule, c’est qu’il n’y a pas de bons ou de mauvaises décisions. Je crois profondément que chacun fait de son mieux à l’instant T avec son histoire, ses ressources et ses émotions.

Vous vous tromperez encore c’est certain, c’est humain. Mais comme le disait Nelson Mandela :

Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends.

Voilà c’était la stratégie simple et efficace pour prendre les bonnes décisions.

Vous pouvez vous inscrire à la newsletter Atypique et Authentique et vous recevrez en retour le kit de démarrage du surdoué. Tout ce qu’il faut savoir pour bien débuter avec la douance.

Agitateur de conscience et révélateur de puissance intérieure !

Coach Atypique mais Authentique fou de cinéma et de pop culture

Mehdi

Coach des Atypiques Authentiques

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les test pour les surdoués

Les test pour les surdoués

Vous êtes nombreux à me poser des questions sur  les tests pour les surdoués et le fameux test de QI. Le WAIS IV pour les enfants et le WISC V pour les enfants. Plus que la question même du QI, vous êtes nombreux à essayer de comprendre qui vous êtes et comment vous...

lire plus
Surdoué: Le QI est il si important ?

Surdoué: Le QI est il si important ?

Inscris toi à la newsletter et reçois la formation pour bien débuter avec la douance : Télécharge la formation ici. Le QI est un objet de désir dans la société. Il est d’ailleurs un sésame pour entre dans la case surdouée. Il y a d’abord cette sensation de fierté qui...

lire plus
Surdoué: Êtes vous une victime ?

Surdoué: Êtes vous une victime ?

Inscris toi à la newsletter et reçois la formation pour bien débuter avec la douance : Télécharge la formation ici. Dans cette vidéo, je vais vous expliquer pourquoi vous êtes une victime. Oui je dis être Victime d’être surdoué, zèbre, hypersensible ou Atypique. Parce...

lire plus
Pourquoi recruter un surdoué

Pourquoi recruter un surdoué

Une candidature atypique et intrigante ? Vous avez peut être affaire à une personne avec au moins 130 de QI. Voici ce que vous devez savoir avant de recruter un surdoué... Le gamin turbulent hyperactif monté sur ressort à fleur de peau… L’intello de la classe, cul de...

lire plus
Mehdi Iderb

Hello

Envie de comprendre votre mode de fonctionnement ?

Je peux vous aider.

J’ai crée ce blog avec une idée précise : vous permettre de comprendre comment fonctionne un cerveau et un cœur de surdoué

Comment ?

En vous proposant des articles et vidéos qui vont vous permettre progressivement d’être à l’aise avec vos rayures de zèbres

Mehdi Iderb

TYPES D’ARTICLES

Tu veux apprendre à piloter ton intensite

pour une vie pleine de sens?


Voici ton plan d'action GRATUIT à télécharger.


Une formation vidéo Atypique 100% concrète.

Mets ton email ci-dessous et cliquez sur le bouton vert.

Félicitations ! Regarde tes mails ;-)

Télécharge le KIT de démarage du surdoué offert

 

Une heure de formation 100% concrète.

Tu vas recevoir ta formation par mail !

caractéristique zèbre

Envie de comprendrevotre mode de fonctionnement Atypique?


Voici le KIT DE DEMARAGE du surdoué offert

Une formation vidéo d'une heure 100% concrète.

Inscris toi et démarre du bon pied

Félicitations ! Regarde tes mails ;-)

Pin It on Pinterest

Share This