Comment sortir de la solitude même si vous pensez cela impossible ?

par | Juin 9, 2021

Avez-vous déjà eu l’impression d’être entouré d’une foule de personnes, mais malgré cela vous avez la terrible sensation d’être seul ?

Vous partagez pourtant du temps avec votre famille, vos amis et des collègues. Vous avez une vie sociale normale.

Pourtant, vous ressentez un vide. Une sensation qui vous suit et qui ne s’en va jamais. Le matin, quand vous vous levez ou le soir en vous couchant.

C’est comme votre deuxième peau.

Elle est l’ombre épuisant votre énergie et votre enthousiasme. Ce poids c’est la solitude.

Quand vous êtes seul, c’est compliqué de rire. Vous n’avez personne avec qui partager cet instant. Lorsque vous êtes triste, c’est le vide qui prend un peu plus de place.

La solitude, c’est quand ni une parole ou un geste vient interrompre le tête à tête avec vous-même. Vous êtes bercé par le TIC TAC de l’horloge. C’est un silence assourdissant qui vous entoure.

Face à vous-même, vous vous posez beaucoup de questions.

  • Pourquoi moi ?
  • Qu’est-ce que j’ai fait pour vivre ça ?
  • Que dois-je faire ?

Et quand ces questions deviennent lancinantes et obsessionnelles, vous ne désirez qu’une seule chose. Mettre en pause votre tête. Trop de questions, pas assez de réponses. Vous avez la sensation d’être dans une impasse.

C’est encore plus difficile quand vous estimez être responsable de cette solitude. Coupable d’être différent.

Désolé d’avoir des émotions si fortes malgré vous.

Vous pouvez penser que votre différence de QI est la cause de votre mal-être. Votre hypersensibilité, le coup de marteau qui enfonce le clou.

Cette douleur invisible et sournoise vous fait mal. Physiquement, tout va bien, mais votre cœur lui est meurtri.

Vous vivez cette sensation de décalage depuis longtemps. L’impression de ne pas pouvoir vibrer en harmonie avec d’autres. Comme si vous n’étiez pas assez bien pour ça ou que vous ne le méritiez pas.

Vous imaginiez le monde et votre vie autrement.

Jusqu’à perdre votre foi dans l’avenir ?

Beaucoup de surdoués endurent cette souffrance en silence. Peut-être vous-même ou l’un de vos proches. Même si le haut potentiel se démocratise aujourd’hui, la détresse émotionnelle du surdoué demeure.

Le doute s’installe. Pouvez-vous réellement être apprécié alors que vous êtes différent ?

Si aujourd’hui, vous souffrez d’être trop souvent de la solitude. Si vous doutez de vos capacités à être apprécié pour qui vous êtes alors, lisez bien ce qui suit.

Pourquoi c’est essentiel ?

Vous pouvez vous demander si le jeu en vaut la chandelle. Si vous êtes capable d’avoir des relations qui comblent ce vide étouffant.

Je comprends que vous doutiez. J’entends que vous pensez cela impossible après tant d’échecs relationnels. Mais bien que vous soyez un « zèbre », vous avez besoin de relations sociales parce que vous restez avant tout humain.

Pensez-y un instant.

Une émotion doit être partagée

Quels sont vos meilleurs souvenirs ?

Votre premier baiser ? La naissance de votre enfant ou encore la réussite d’un projet qui vous tenait à cœur ? Le point commun à ces souvenirs ? Ils sont partagés.

Vous avez ressenti de la passion d’amoureux. Excité par la joie d’être parents ou de la satisfaction d’avoir été choisi pour ce poste. Vous avez ressenti ces émotions parce qu’elles ont été vécues ensemble.

Partager une émotion, c’est la prolonger. Une émotion qui s’allonge dans le temps est un sentiment.

La solitude vous enferme, la compagnie vous stimule

À moins que vous soyez un solitaire jusqu’au-boutiste, une agréable compagnie offre un effet dopant.

S’engager à s’entrainer à votre de salle de sport vous motive plus quand vous y allez avec un ami. Au-delà du contrat moral qui vous engage, vous êtes enthousiaste à l’idée de partager un moment en commun plutôt que de compter les mètres sur votre tapis de course seul avec vos pensées.

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

La solitude use

Vous vous souvenez de « Seul au monde » ? Tom Hanks est le seul rescapé d’un crash d’avion. Il échoue seul sur une île déserte pendant plusieurs années.

Pour éviter de devenir fou, il maquille un ballon de volley appelé Wilson avec qui il entretiendra de longs monologues.

Vous n’avez probablement pas de ballon, mais avouez que c’est plus agréable de parler à un ami plutôt à qu’à sa peluche ou son chat.

Chaque couvercle a son pot

Que vous soyez surdoué, hypersensible, de droite, de gauche, sportif ou cinéphile. Vous rencontrerez forcément une personne avec qui vous pourrez créer un lien fort. Parce que cette personne aura cette vivacité d’esprit ou cette sensibilité particulière qui vous interpelle.

Je fais partie de la team : « Qui se ressemble s’assemble ».

On ne rencontre pas d’alter ego à chaque coin de rue. Mais quand ça match… ça match vraiment !

La principale erreur des surdoués qui se sentent seul, c’est de se déresponsabiliser. Si vous pensez que vous êtes seuls parce que les autres ne vous comprennent pas alors vous devez impérativement tenter de voir les choses sous un autre angle.

Pas de karma ni de malédiction.

Le manque de chance ponctuellement peut être OK. Mais pas si les mêmes schémas se répètent. Il y a une raison à toute chose.

Vous désirez créer de belles connexions authentiques ? Vous allez contribuer à casser ce schéma négatif !

Attention, j’ai besoin de vous pour sortir de cette solitude même si vous ne vous en sentez pas capable.

J’ai besoin de votre participation pour y arriver !

Optez pour le vrai self

Oui, je sais, vous l’aimez bien ce masque. Il vous protège dans un monde que vous ne comprenez pas toujours.

Et même si ça peut vous paraitre contre-intuitif, je dois vous le dire. C’est votre pire ennemi.

J’appelle ça la stratégie de la publicité mensongère.

Imaginez.

Vous avez repéré ce petit chalet au bord de l’eau pour passer vos vacances. Tout ce dont vous rêvez pour épanouir. Le calme, la paix. Une vaste forêt, un cours d’eau sauvage. Bref, un petit coin de paradis

Vous signez le contrat. Vous êtes prêt à partir en vacances.

Pourtant quand vous vous rendez à l’adresse. Ce n’est pas le lieu idyllique auquel vous pensiez. Vous êtes en plein milieu d’une ville dans un appartement insalubre.

Est-ce que vous restez sur place ou vous demandez un remboursement pour partir le plus rapidement possible ?

Comme dirait le grand philosophe : « la question est vite répondue ». (sic)

C’est exactement la même chose avec votre masque. Votre façon d’être, votre manière de penser et de ressentir face aux autres est votre vitrine.

Et comme n’importe quel être humain, personne n’aime se faire blouser. Si vous ne montrez pas tout de suite votre vrai visage alors vous courrez un grand risque.

Celui de décevoir ceux qui vous portent de l’intérêt.

Quand ils découvriront que vous jouez un double jeu, ils risquent naturellement de se sentir trahi jusqu’à vous tourner définitivement le dos.

En portant ce masque, vous vous condamnez à être quelqu’un d’autre. Vous n’aimez pas cette sensation de décalage avec les autres. La sensation d’être décalé avec soi-même est pire.

Double conséquence.

Vous perdez confiance en vous, car votre entourage vous tourne le dos quand ils découvrent que vous n’êtes pas la personne que vous prétendiez être.

Votre estime de soi s’écroule, car vous n’êtes pas aligné avec vos besoins et vos valeurs. La personne que vous aimeriez être est très différente de celle que vous êtes aujourd’hui.

Le calcul est vite fait. Vous avez tout à gagner à montrer votre vrai self.

Primo, vous attirerez des gens qui aiment votre personnalité atypique.

Deuxio, vous diminuerez votre activité mentale. Vous n’aurez plus à penser à ce que l’autre attend de vous. Vous êtes vous-même et c’est largement assez.

La première chose à faire est très simple. Dites oui quand vous en avez envie. Répondez non (même si ça ne fait pas plaisir à l’autre).

Faites le test, c’est reposant… Vous aurez plus d’énergie.

Oui mais pourquoi faire ?

Faîtes ce qui vous plait

Prenez une feuille. Dressez la liste de tout ce que vous aimez et aimeriez faire.

Notez ensuite comment vous organiser pour les faire.

Ensuite, faites-le.

Vous pensiez que cela allait être plus compliqué ? La solution simple sera toujours ma priorité.

Avez-vous déjà remarqué à quel point nous sommes plus heureux quand nous faisons quelque chose que nous aimons ?

Pour tout vous dire, j’ai le sourire au moment d’écrire ce passage. L’inspiration vient facilement. Je sais que cet article vous sera utile. J’ai envie de faire une vidéo, mais je me disperse encore une fois…

Bref mon cerveau arborescent !

Votre cerveau est programmé pour ressentir de la joie. Il va essayer de constamment recréer un contexte favorable pour revivre cette émotion.

Seulement il y a des pièges.

Vous pouvez vous sentir euphorique avec la rencontre d’un nouvel ami. Vous êtes excité quand vous travaillez sur un projet qui vous passionne.

Et vous avez envie toujours de ce plus de joie quitte à être limite accro.

Alors, comment éviter de tomber dans cette monomanie ?

Si vous concentrez toute votre énergie dans un seul projet. Vous risquez la saturation au point d’en être dégouté.

La vie vous offre tout un panel de plaisir. Avec votre liste, explorez, essayez, découvrez.

C’est la meilleure chose à faire.

Variez les plaisirs et optez pour la demi-mesure !

Pourquoi je vous incite à faire cela ?

Parce que chaque fois que vous ferez quelque chose pour vous, vous ressentirez de la joie. Et être joyeux, c’est être naturellement plus attirant qu’une personne triste.

Je continue mon article parce que ça me plait. Et vous ? Eh bien, vous pouvez lire la suite avec le sourire.

Créez du lien avec votre sourire

Justement…L’arme de séduction massive trop souvent oubliée.

Le truc parait tout bête, mais il est diablement efficace. Il ne s’agit pas de sourire bêtement pour tout et rien.

Non, le truc c’est déjà de sourire quand vous dîtes bonjour et quand vous en avez envie. C’est la base. Et comme un miroir, ce sourire sera rendu et ouvrira la porte à un échange enjoué.

Vous préférez quoi ?

Quelqu’un qui fait la gueule ou quelqu’un qui vous sourit ?

Ensuite, si le feeling et l’intuition sont bons. Vous pouvez poser une question et vous intéresser à cette personne.

Parce que l’être humain zébré ou non aime une chose par-dessus tout… C’est qu’on parle de lui.

L’avantage, c’est que vous allez découvrir cette personne. Vous verrez si la relation mérite d’être approfondie.

Une autre manière d’entrer en relation que j’ai découvert dans le livre de Dale Carnegie : “Comment se faire des amis” qui permet de créer un lien avec l’autre. C’est de demander un petit service.

Typiquement, vous êtes au travail. Vous appréciez un collègue. Pourquoi ne pas lui demander son avis ou un conseil sur la prochaine réunion ?

C’est aussi comme ça qu’on créer du lien. Parce qu’un ami ne se décrète pas. Il le devient.

Et si vous avez respecté les deux premiers points, vous serez en mesure de savoir si ça matche pour l’autre aussi.

En parlant de match, vous devez absolument jouer au tennis avec vos relations

Un match à jouer

Vous avez déjà fait une partie de tennis tout seul sur un court ?

Impossible si personne n’est en face de vous ! Si vous commencez une partie, c’est que vous attendez qu’on vous renvoie la balle.

Parce que si vous n’avez pas d’échange, vous ressentirez de la frustration. Contrarié parce que vous vous êtes plus investi que l’autre dans la relation.

Une relation est saine si elle donne lieu à un partage.

Des moments doux, des conseils judicieux en passant par du soutien ou un petit message de temps en temps.

Mais si vous êtes le seul pilier, celui qui fait tous les efforts, alors le lien n’existe que parce que vous le maintenez.

Quand on rentre dans ce schéma où vous faites exister une relation qui ne vous satisfait pas. C’est quelque chose émotionnellement d’illogique.

C’est ici que l’on perçoit les premières traces de dépendance affective ou de la relation toxique. Sauf que… le poison ici, c’est vous-même.

Nous avons tous connu une personne hyper investie dans sa relation qui soulève des montagnes, alors que l’autre la remercie à peine.

Elle se sent écœurée d’être ainsi méprisée.

En tant que témoin et ami, vous ne pouvez pas voir cette relation complètement déséquilibrée d’un bon œil. Parce que vous savez juger de l’extérieur. Vous avez conscience de cette disharmonie.

Mais avez-vous la même lucidité quand vous êtes la personne intéressée ?

Si vous doutez de la réciprocité de votre lien alors après avoir tendu une ou deux perches, attendez de voir si l’on vous renvoie la balle.  Et si elle ne revient pas… Ne vous faîtes pas de film…

Vous voulez connaître le secret pour éviter les désillusions ?

Ce dernier point est hyper important…

Etape par étape

Quand on parle de personnes surdouées, le mot intensité n’est jamais très loin. L’euphorie d’une nouvelle relation peut générer parfois des comportements envahissants.

On vous accuse d’aller vite en besogne.

Pour éviter une nouvelle déception et permettre une construction saine de votre relation, j’aimerais que vous imaginiez être une bulle.

Autour de vous, autant de cercles qui délimitent l’accès à votre intimité (intellectuelle, émotionnelle, et corporelle).

Imaginez-en autant que vous souhaitez. Et par étape, laisser l’autre se rapprocher ou s’éloigner de vous.

Chaque expérience vous offre une indication qui réajuste votre « confiancomètre » ( outil sophistiqué de mesure de confiance imaginaire)

Cela vous évitera de voir votre amitié ou votre cœur essoré pour quelqu’un qui ne le mérite pas. Vous aurez le temps d’évaluer votre relation en évitant de vous investir pour rien.

Attention toutefois de ne pas frôler la rigidité et l’intolérance. Je vous rappelle que nous demeurons humains.

Écoutez le message de vos émotions en respectant vos besoins et vos valeurs mais acceptez aussi l’autre dans son imperfection.

De plus, soyez attentifs à ne pas livrez votre intimité sans filtres et sans contrôle. Vous ouvrez alors la porte à toute sorte de personnes…

Parce que quand on a l’habitude d’être seul, cette nouvelle relation peut être vue comme une oasis dans votre désert relationnel.

Et quand vous êtes habitué d’être seul, vous pouvez être angoissé à l’idée de perdre cette attention qu’on vous porte. Vous êtes prêt à tout pour continuer à recevoir ce shoot d’amour.

Vous devenez typiquement la proie idéale pour les vampires émotionnels, les personnes toxiques ou pires encore les « pervers narcissiques ».

A retenir

J’imagine que vous aviez de sérieux doutes sur votre capacité à nouer des relations de qualité. Mais vous pouvez en respectant quelques principes ouvrir le champ des possibles est grand ouvert.

Ça vous plairait de refaire le monde autour d’une bonne bouffe avec quelqu’un avec qui vous vous êtes synchronisé ?

Imaginez…

Plus besoin de se poser de questions. Juste être soi. Parce que c’est ce qu’on aime chez vous.

Fini de racler le fond des catégories Netflix pour savoir ce que vous allez faire ce week-end.

Vous devrez peut-être même choisir de prendre du temps pour vous ressourcer plutôt que de faire cette rando avec vos nouveaux amis.

Et vous ne vous vous sentirez aussi déçu et vulnérable. Vous savez maintenant vous affirmer. Fini d’être une proie pour les prédateurs. Vous savez dire non.

Cela pourra sembler déroutant au début. Vous transformez progressivement vos habitudes sociales. Découvrir votre relation aux autres changer.

Au début, vous serez peut-être anxieux d’agir contre intuitivement.

Mais le résultat sera lui stupéfiant.

Vos relations seront plus sécurisantes parce que vous réussissez à définir un cadre. Vous serez plus léger. Fini de se prendre la tête pour essayer de plaire aux autres.

Et vous savez quoi ? Vous ne vous souviendrez plus d’avoir lu cet article car votre ancienne vie de solitude ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Alors demain, vous commencez par quoi ? Un sourire pour dire bonjour ou vous irez à cette expo qui vient d’ouvrir ? Avec qui allez-vous commencer le match ?

C’est à vous de jouer.

Agitateur de conscience et révélateur de puissance intérieure !

Coach Atypique mais Authentique fou de cinéma et de pop culture

Mehdi

Coach des Atypiques Authentiques

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Pourquoi la série HPI fait polémique chez les surdoués ?

Pourquoi la série HPI fait polémique chez les surdoués ?

Inscris toi à la newsletter et reçois gratuitement le kit de démarrage du surdoué et facilite ta prise de décision : Télécharge la formation ici. Je viens de finir la série lancée par TF1 HPI et je dois avouer que je ne m’attendais pas à voir le sujet de la douance...

lire plus
Comment améliorer sa prise de décision quand on doute ?

Comment améliorer sa prise de décision quand on doute ?

Inscris toi à la newsletter et reçois gratuitement le kit de démarrage du surdoué et facilite ta prise de décision : Télécharge la formation ici. J’ai lu dans un article qu’un humain prend en moyenne 35 000 décisions par jour. Je vous laisse imaginer ce que représente...

lire plus
4 choses que seul les surdoués peuvent comprendre

4 choses que seul les surdoués peuvent comprendre

Inscris toi à la newsletter et reçois gratuitement le kit de démarrage du surdoué : Télécharge la formation ici. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais TF1 a lancé une série HPI qui retrace la découverte de sa douance d’une mère de famille. Même si c’est une...

lire plus
Les test pour les surdoués

Les test pour les surdoués

Vous êtes nombreux à me poser des questions sur  les tests pour les surdoués et le fameux test de QI. Le WAIS IV pour les enfants et le WISC V pour les enfants. Plus que la question même du QI, vous êtes nombreux à essayer de comprendre qui vous êtes et comment vous...

lire plus
Mehdi Iderb

Hello

Envie de comprendre votre mode de fonctionnement ?

Je peux vous aider.

J’ai crée ce blog avec une idée précise : vous permettre de comprendre comment fonctionne un cerveau et un cœur de surdoué

Comment ?

En vous proposant des articles et vidéos qui vont vous permettre progressivement d’être à l’aise avec vos rayures de zèbres

Mehdi Iderb

TYPES D’ARTICLES

Tu veux apprendre à piloter ton intensite

pour une vie pleine de sens?


Voici ton plan d'action GRATUIT à télécharger.


Une formation vidéo Atypique 100% concrète.

Mets ton email ci-dessous et cliquez sur le bouton vert.

Félicitations ! Regarde tes mails ;-)

Profite du GUIDE OFFERT

pour bien débuter avec la douance

Une heure de formation 100% concrète.

Inscris toi et reçois le guide offert

Tu vas recevoir ta formation par mail !

caractéristique zèbre

Envie de comprendre ton mode de fonctionnement Atypique?


Voici le GUIDE PRATIQUE offert

pour bien débuter avec la douance

Une formation vidéo d'une heure 100% concrète.

Inscris toi et démarre du bon pied

Félicitations ! Regarde tes mails ;-)

Je veux en savoir plus sur ta formation

GUIDE ATYPIQUE POUR UNE VIE NORMALE

Une formation pour passer de trop à juste ce qu'il faut ! Top départ le 20 février 2020

Mets ton email ci-dessous et cliquez sur le bouton vert pour être tenu au courant

Rendez vous mercredi prochain !

Pin It on Pinterest

Share This